AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour dans le passé [PV Colibria]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Retour dans le passé [PV Colibria]   Jeu 14 Fév - 16:48

Il faisait beau, nous étions au milieu de l’été. Les oiseaux chantaient, un parfum de fleur flottait dans l’air, des bisounours se promenaient dans les rues, il y avait des tas et des tas de papillons qui voletaient partout…bref, j’étais au paradis. Mais comme d’habitude, je me posais des questions. Des pourquoi ci et pourquoi ça, des comment cela et comment ceci…oh, bien sûr, ça énervais les adultes toutes mes questions. Mais j’apprenais tellement plus de choses ainsi que par les cours dispensés aux petites princesses par ordre de la reine ! Le jeu en valait la chandelle. Et pourquoi les oiseaux se cachaient en hiver, et pourquoi il n’y avait pas autant de rocs à la contrée de cristal qu’à celle du feu, et pourquoi, pourquoi, pourquoi…
Sauf que là, ce n’était pas le moment des questions. Ma sœur adoptive et moi, nous avions réussi à échapper à notre cours de géographie sur la contrée de l’eau. il faut dire que c'était d'un ennui...! Pourquoi ces îles avaient-elles des nomes si compliqués? M'enfin bref. J’avais mis un peu de temps à persuader Colibria, qui était légèrement plus studieuse que moi, mais bon, voilà, on avait réussi. Sauf que la reine, notre mère (enfin moi, ce n’est pas ma mère mais ma mère adoptive, mais bon, j’ai le droit de l’appeler quand même « maman », non ?), qui prenait très à cœur notre éducation, nous faisait rechercher dans toute la ville par la milice royale. Zut zut zut. En plus je trouvais leur uniforme trop moche. Franchement, comment peut on avoir si mauvais gout? Bon, d'accord, c'est l'idée de la reine. Mais même. C'est moche, point. Mais vraiment, quelle couleur atroce! Enfin je m'égare.
Pour résumé notre « évasion », j’avais réussi à chiper un somnifère au savant au service de la famille royale (d’ailleurs Colibria et moi, on l’appelait « savant fou »), ensuite, je l’avais mis en douce dans le verre de notre professeur, qui s’était endormi en quelques minutes. Ou peut-être quelques secondes. J'avoue que je ne me suis jamais intéressée à ses cours d'herbologie et que je n'avais pas de montre sous la main, ça n'a pas encore été inventé, figurez-vous.
Après quoi nous avions pris des tuniques dans l’armoire de la salle afin de confectionner une « corde » que nous avions attaché à la fenêtre (Colibria sous sa forme d’oiseau était montée et l’avais attaché en haut de la fenêtre). Ensuite, moi, j’étais montée sur le rebord de la fenêtre avec la corde et j’avais fait ma transformation en oiseau en sautant de la fenêtre (ma forme d’oiseau était trop grande pour que je puisse passer directement par la fenêtre). Le problème, c’était que nos formes d’oiseaux étaient facilement reconnaissables. Alors nous nous étions retransformées. Et nous arpentions le quartier des habitations pour trouver une cachette lorsqu’on a vu passer la milice royale. Zut zut zut. Et c’est là le moment présent. Nous étions dans une ruelle, cachées derrière une charrette, avec la milice qui passait dans une rue perpendiculaire. En espérant qu’ils ne pensent pas à vérifier toutes les ruelles sur les côtés. Et galère…
[j'ai rajouté un peu de texte vite fait, j'aurais bien fait plus mais jdois aller au solfege, j'espère quer ça va]
Revenir en haut Aller en bas
Colibria
Femme-oiseau
Femme-oiseau
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 21

Carnet de voyage
Relations:
Lieu de résidence: Palais Royal, CrisHeart, Cristilys.
Monture: Galith, un Equideow

MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV Colibria]   Jeu 21 Fév - 14:38

Elles étaient folles. Complétement folles.
Le savant fou allait les dénoncer, la milice allait les retrouver, et la reine les punirait.
Folles.
Pourtant, Colibria se sentait grisée par ce sentiment de liberté qui l'envahissait petit à petit. Grâce à Azuria, elle avait fait ce que jamais elle n'aurait osé faire, même à son âge. Bien qu'elle l'ait maintes fois imaginé, jamais elle n'avait tenté le coup. A cette époque, elle était presque sage ; belle période pour ses parents. Cependant, rien n'arrêtait Azuria, et la jeune princesse semblait vouloir le montrer à nouveau.
Tapies derrière la charrette, les deux princesses attendirent que la milice soit passée pour sortir de leur cache, et rejoignirent une ruelle adjacente au quartier marchand.
Une rue déserte, une impasse.
Les pas de la milice martelaient les pavés violets derrière elles. Affolée, la cadette chercha une issue, sans succès. Un soldat passa devant la ruelle sans même tourner la tête. Deux secondes plus tard, il était revenu sur ses pas et avait repéré sa cible.
De frayeur, les deux soeurs reculèrent, dos au mur. La peur les empêchait de réagir, elles n'osaient même pas se transformer. Ce fut Colibria qui trouva la solution... en disparaissant brutalement.
La jeune fille avait fait un pas de trop et était tombée. Tombée, oui. Mais où ?
Quelque peu abasourdie, Colibria tenta de se lever, mais raterrit brutalement sur les fesses. Sonnée, elle se contenta juste de regarder le décor dans lequel elle se trouvait.
Des dalles en cristal violet, comme dans les rues de CrisHeart, tapissaient les murs d'un tunnel semblant s'enfoncer dans les profondeurs d'Oedilys. Loin, beaucoup plus loin. Seule la vague lumière des cristaux permettait de voir quoi que ce soit, et aucune lueur ne perçait le tunnel.
La jeune fille se releva - cette-fois sans problème - sans plus chercher à comprendre où elle se trouvait, et leva la tête. Au dessus d'elle, un large carré de lumière se découpait sur le dégradé de violets. Le fond d'une caisse en bois semblait avoir été ouvert spécialement pour parvenir dans ce trou. Comme un piège. Ou un passage secret.
Colibria distingua bientôt des voix. Là-haut, Azuria tentait déchapper aux soldats avec force de cris. Sans un bruit, Colibria se transforma et s'éleva jusqu'au plafond, puis hors de la caisse.
Elle ne perdit pas de temps à observer la scène. Discrète, elle vint se poser sur l'épaule de sa soeur adoptive et lui ordonna de se changer elle aussi en oiseau. Aussitôt dit, aussitôt fait ; Azuria suivit sans plus tarder et toutes deux se retrouvèrent dans le sombre couloir.

Bien que déboussolées, les princesses s'étaient engagées dans le sous-terrain. La jeunesse et le silence apaisant la peur, elles n'hésitaient pas à avancer toujours plus loin, quitte à rebrousser chemin lorsqu'elles tombaient sur une impasse ou à se transformer de tant à autre pour s'éviter une trop longue marche.
Après une demi-heure d'errance, le tunnel déboucha sur une vive lumière. Devant les deux soeurs s'étendaient une vaste, une immense caverne. Remplie de monde, de tentes aux couleurs chamarées, d'oiseaux, d'elfes, de centaures, et même de sirènes. Tous bavardaient joyeusement, marchandaient, achetaient, s'apostrophaient, déambulaient. Aucun ne se souciait de se trouver sous terre, sous le palais lui-même, dans un lieu interdit.
Sous leurs yeux ébahis s'étalait le marché noir de ChrisHeart.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV Colibria]   Dim 24 Mar - 19:13

[HRP: Oups! Vraiment désolée pour le retard, j'avais pas vu Honteux ]

Zut. Un soldat nous avait vues. Je regardai autour de moi d’un air affolé en reculant quand soudain…Colibria disparut.
*Mince ! Elle est passée ou ? Je regarde ailleurs 5 secondes, et voilà, elle fait n’importe quoi. Non mais j’vous jure.* Pensais-je, tout en me débattant pour échapper aux gardes.
A cet instant, un oiseau des plus reconnaissables se posa sur mon épaule. J’ouvris la bouche, mais le petit colibri leva une aile et la posa sur son bec, histoire de me dire de la fermer. Ensuite, elle fit divers mouvements. Elle essayait de me faire comprendre quelque chose. J’avais un peu de temps devant moi pour comprendre, car je m’étais hissée sur une charrette, puis sur le toit.
-Ah, tu…
Elle remit son aile sur son bec. Je repris donc en chuchotant.
-Tu veux que je me transforme ?
Elle hocha la tête. Aussitôt dit, aussitôt fait. Une seconde plus tard la princesse adoptive avait fait place à un grand oiseau au plumage bleu.
Rapidement, je la suivi dans…une caisse. Avec le fond percé.
J’eu la présence d’esprit de refermer le fond de la caisse, histoire qu’on ne se fasse pas suivre.
Enfin, ça, c’était après avoir repris une forme humaine, évidemment.
Regardant autour de moi je vit un sombre couloir, avec des dalles violettes, comme dans tout Crisheart.
Nous avançâmes dans le couloir, puis de la lumière apparut à l’autre bout du couloir. Accélérant le pas presque inconsciemment, nous nous retrouvâmes alors devant une grande place. Une très grande place. Une gigantesque place. Des spécimens de toutes les espèces, des étalages de toutes les couleurs, qui faisaient un ensemble joyeux et plein de vie. Nul ne se souciait de ne pas être censé se trouver là, sous le palais royal d’Oedilys, dans un lieu dont le nom n’est pas prononcé à la surface, et dont la reine niait farouchement l’existence. Le marché noir de Crisheart s’étendait devant nous.
Etrangement, je n’en avais pas peur, non. J’étais émerveillée. Là, un elfe marchandait un djin, ici un centaure clamait les mérites de ses plantes médicinales, là encore, un homme oiseau regardait les coquillages vendus par une sirène aux cheveux argentés.
Soudain, une voix me fit sursauter.
-Hep vous !
Oh non, on nous avait retrouvées ! Ce crétins de savant fou allait nous donner des dizaines, non, des centaines de lignes à copier, la reine nous…
-Seriez-vous intéressées par ces magnifiques bijoux ? Ils viennent de Fuegilys, fait main au cœur d’une des plus grandes forges du mont Edir. Une affaire : 3 pièces d’or pièce. Alors ? Demanda-t-il avec un sourire jovial.
Je retins de justesse un soupire de soulagement.
-Non non, merci.
L’homme s’en alla. Je fus étonnée qu’il partit aussi vite, puis je compris qu’il avait l’habitude que sa marchandise soit refusée.
-Hep ! Regardez ces magnifiques coquillages, nous les avons ramassés sur les plus belles plages d’Aquilys. Regardez ces couleurs ! Une petite dizaine de pièces d’argent et ils sont à vous ! Qu’en dites-vous ?
Je soupirai, et ce n’étais plus de soulagement. Pfff…
Revenir en haut Aller en bas
Colibria
Femme-oiseau
Femme-oiseau
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 21

Carnet de voyage
Relations:
Lieu de résidence: Palais Royal, CrisHeart, Cristilys.
Monture: Galith, un Equideow

MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV Colibria]   Jeu 25 Avr - 10:49

Colibria se mit à longer les étals, sans même savoir si Azuria la suivait ou non. Elle put voir toutes sortes de choses merveilleuses, qu'elle n'avait encore jamais vues. Les gens qui les vendaient étaient tout aussi étranges. Si elle avait déjà croisé des centaures (d'ailleurs peu nombreux tant l'espace était petit), des djinns ou des elfes, elle ne vit aucune sirène. Or, n'écoutant que très rarement les leçons de Mme Lapie, elle ne comprit pas tout de suite que celles-ci avaient pris forme humaine pour pouvoir se rendre au marché.
Après avoir tourné à plusieurs croisements, Colibria se rendit compte qu'elle avait perdu sa soeur. Elle se retourna brusquement, bousculant deux-trois personnes autour d'elle, et tenta de retrouver son chemin. Malheureusement, c'était chose impossible - et surtout inutile -, car la foule était bien trop dense. Desepérée à l'idée d'avoir abandonnée sa soeur, Colibria s'assit sur un rocher, entre deux étales de bijoux.
Distraite par l'erreur qu'elle venait de commettre, elle ne vit pas les deux marchands des étals voisins ranger précipitemment leur marchandise et quitter les lieux. De même que les clients, qui se pressaient vers un mur de la caverne. Quand, enfin, elle prêta attention à ce qui se passait, se fut pour entendre le chef de la milice aboyer des ordres à ses hommes. « Arrêtez-les ! ne les laisser pas s'échapper ! »
Immédiatemment, Colibria comprit comment la milice s'était introduite jusqu'ici alors que le lieu était autrefois inconnu de la Cour. Elle et Azuria, en étant poursuivies par les gardes, les y avaient conduit.
Pourtant, même si elles se rendaient maintenant, jamais la milice ne laisserait le marché ouvert. Il était trop tard. Alors autant fuir.


HRP/J'avais d'autres idées pour la suite, mais je te laisse faire (;


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV Colibria]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour dans le passé [PV Colibria]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour dans le passé
» Retour dans le passé... [Connor & Lucy]
» Un retour dans le passé (pv)Korîs
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.
» Radulov de retour dans la TSHL!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oedilys :: CRISTILYS :: CrisHeart :: Marché noir-
Sauter vers: