AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'arc de Sôa et les Sîrs

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'arc de Sôa et les Sîrs   Lun 1 Oct - 20:00

L'arc de Sôa et les Sîrs

Cette légende remonte à des temps immémoriaux, un temps où les dieux étaient très présents.
Un archer du nom de Sôa, le meilleur archer d'Oedilys n'était autre qu'un centaure. Il s'entraînait dans une clairière de Terrilys. Son arc en chêne et ces flèches en châtaignier ne manquaient presque jamais leur cible. Mais comme tout être vivant, il rêvait de la perfection. Le Nevalda, l'arbre des dieux et le plus convoité. On dit que son écorce est aussi solide que de l'or et aussi douce qu'un pelage. Mais un jour, Sôa ramassa ce qui semblait être un bout d'écorce tombé au pied du Nevalda alors qu'il allait s'entraîner. Il le ramassa et se fabriqua un arc avec le bois. Il se mit à la tâche jour et nuit, il le façonnait et l'idolâtrait. Une fois l'arc terminé, il le contempla avec émerveillement. Il était assez lourd mais le rendu devait en valoir la peine. Aussi, dès le lendemain, il se rendit dans la clairière où il avait disposé une cible. Il banda son arc et tira. La flèche se planta précisément au centre de la cible. Il réessaya plusieurs fois mais toujours le même résultat. Il visait même à côté de la cible mais la flèche semblait animée et vivante et déviait de sa trajectoire pour se planter au milieu de la cible, la magie de l'arbre faisait son effet. La flèche de châtaignier arrivait inévitablement sur la cible. C'est ainsi que naquit l'arc de Sôa ou l'arc des dieux. Mais Sôa ignorait que cet arc causerait sa perte. Il tira une flèche dans le ciel et celle-ci alla se planter dans la cible.

Il pensa alors au Nevalda qui lui avait permis de réaliser ces prodiges. L'arc se mit à briller d'une faible lueur doré qui s'éteignit ensuite. Sôa décocha une flèche vers la cible mais celle-ci se dirigea vers la Nevalda et se planta dans l'arbre millénaire. Sôa se précipita discrètement pour ne pas attirer l'attention. Il arracha la flèche et alors sortit de l'arbre de la sève doré aux reflets orangés. La couleur de la sève était sublime et il y trempa ses flèches, leur donnant un aspect plus décoratif que utilitaire. Il retourna à la clairière où il s'entraîna : il s'était inscrit la veille à un concours de tir à l'arc. Mais un arbre bordant la clairière s'abattit sur la cible. Sôa croyait déjà avoir perdu une précieuse flèche, mais elle était intacte, aucune égratignure. Il essaya de la casser mais impossible. Ces flèches étaient indestructible, les Sîrs.

Le concours se passa dans une autre clairière. De nombreuses personnes étaient présentes. Sôa mettait à tous les coups dans le mille, le jury était bluffé. Mais son attention spirituelle fut détourné et il pensa que le dirigeant de la meute devait le regarder et il tira. La flèche fit alors demi-tour et se planta dans le coeur du chef. Sôa fut accusé d'avoir tué le dirigeant malgré que la flèche ait fait demi-tour. Le jury lui même plaidait son innocence car c'était impossible, le vent avait causé sa perte et non pas Sôa. Le jury voulait surtout s'en mettre plein les poches avec ce génie du tir à l'arc. Alors il tira une flèche dans le ciel et pensa que si la flèche réussissait à faire le tour d'Oedilys, alors elle le tuerait. Sôa fut conduit dans une prison de racines où il attendait sa mise à mort. Mais le bourreau n'eut pas ce loisir car pendant la nuit, Sôa mourut de sa propre flèche. L'arc et les flèches furent récupérer par un centaure mais fut perdu à jamais on ne sait comment cela c'est produit. L'histoire est alors devenu une légende et l'arc de Sôa et et les Sîrs sont tombés dans l'oubli. Certains prétendent que l'arc fut pris aux centaures par Gayla elle-même considérant cette arme comme d'une puissance trop grande.

L'arc fut et sera toujours la plus grande convoitise des centaure. Certains passent leur vie à le chercher sans succès. Mais qui sait, peut être qu'un jour il refera surface.

D'ailleur l'expression : "l'arc de Sôa n'est pas tien" qui veut dire que tu peux encore faire mieux vient de cette légende !
Revenir en haut Aller en bas
 
L'arc de Sôa et les Sîrs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oedilys :: GRIMOIRE :: Table des lois :: Recueil-
Sauter vers: